Inspection des écoles françaises d’Afrique occidentale

Accueil / Projets / Parcours cinéma / Archive des parcours cinéma / Le Parcours cinéma 2011/2012 / Le Parcours cinéma 2011/2012 à Abidjan

Le Parcours cinéma 2011/2012 à Abidjan

Cette troisième édition en Côte d’Ivoire permet aux élèves des trois cycles de l’école primaire de découvrir, à partir du mois d’octobre 2011, dans les salles de cinéma partenaires, quatre œuvres cinématographiques d’époques et de genres différents et de travailler autour de ces films dans les domaines de la maîtrise de la langue et des arts visuels. Plusieurs courts métrages sont également proposés aux élèves de la trentaine de classes qui participe au projet.

Sommaire

- Le choix des œuvres cinématographiques
- La programmation retenue dans le cadre du Parcours cinéma 2011/2012
- Le calendrier des prévisionnements et des projections
- Quelques pistes pédagogiques
- Des productions réalisées dans les classes au cours de l’année
- Les classes engagées dans le projet

Le choix des œuvres cinématographiques

Ce sont les commissions réunies à Abidjan le 22 juin et à Dakar le 29 juin 2011 qui, à partir de critères retenus collectivement (genre, époque, origine, long ou court métrage, lien avec une œuvre littéraire, public, etc.), ont fait porter leurs choix sur plusieurs œuvres cinématographiques autour desquelles est construit le parcours cinéma 2011/2012.

Lire le compte-rendu de la réunion d’Abidjan.

Word - 106.5 ko CR réunion Abidjan 22/06/2011 (Word, 106.5 ko)

Les films proposés cette année ont été choisis dans le catalogue national d’Ecole et cinéma et dans celui du Ministère des Affaires Étrangères.

Télécharger la liste des films école et cinéma 2011/2012.

Excel - 50.5 ko (Excel, 50.5 ko)

La programmation retenue dans le cadre du Parcours cinéma 2011/2012

Cinq burlesques américains / public : cycles 2 & 3

Charlot fait une cure (The cure)

Réalisation : Charles Chaplin.
1917, USA. Version sonore. Durée : 20 mn.
Scénario : Charles Chaplin. Musique : Alan Roper.
Interprétation : Charles Chaplin, Eric Campbell, Henry Bergman, John Rand, Albert Austin.

Charlot débarque dans une ville d’eau pour se soigner... Après bien des difficultés avec la porte à tambour de son hôtel et un irascible client goutteux, il parvient enfin dans sa chambre où l’on livre sa grande valise qui contient une impressionnante quantité de bouteilles d’alcool divers. Après quelques péripéties et la connaissance d’une délicieuse curiste, Charlot verra son stock de boissons jeté par les sbires du directeur. Le contenu des dites bouteilles va alimenter la source et causer bien des griseries ...

Télécharger la fiche technique du film.

PDF - 40.6 ko Charlot fait une cure (PDF, 40.6 ko)

Charlot s’évade (The adventurer)

Réalisation : Charles Chaplin.
1917, USA. Version sonore. Durée : 20 mn.
Scénario : Charles Chaplin. Musique : Alan Roper.
Interprétation : Charles Chaplin, Eric Campbell, Henry Bergman, Albert Austin.

Charlot, forçat, vient de s’échapper, malgré une horde de policiers à ses trousses. Dans sa fuite, il va sauver la belle Edna, tombée à l’eau, ainsi que sa mère et un imposant soupirant. Hébergé chez ceux qu’il vient de retirer de l’eau, Charlot va prendre ses aises, malgré l’irascibilité du gros fiancé qui finira par reconnaître notre héros en évadé, sur une photo parue dans un journal. De plus, le père d’Edna est le juge qui a fait condamner Charlot... Bientôt, les forces de police vont investir la demeure...

Télécharger la fiche technique du film.

PDF - 25.4 ko Charlot s’évade (PDF, 25.4 ko)

Malec Forgeron (The Blacksmith)

Réalisation : Buster Keaton et Malcolm Saint-Clair.
1922, USA. Version sonore. Durée : 20 mn.
Scénario : Buster Keaton et Malcolm Saint-Clair.
Interprétation : Buster Keaton, Virginia Fox, Joe Roberts.

Alors que le puissant forgeron du village a été arrêté pour des pécadilles par le sherif local, son assistant tente de le remplacer efficacement. Tout d’abord, il a à faire à un splendide alezan blanc qui doit être ferré et qui choisit lui-même le fer qui lui plaît mais finit par se retrouver maculé de graisse sur son coté droit. Puis, le brave Buster équipe une cavalière d’une selle à ressort et va finir par détruire entièrement une superbe voiture. Destructeur au possible, notre héros reste irresistible...

Télécharger la fiche technique du film.

PDF - 28.7 ko Malec forgeron (PDF, 28.7 ko)

Pour épater les poules (Egged on)

Réalisation : Charley Bowers, Ted Sears et Harold Muller.
1925, USA. Muet. Durée : 10 mn.
Scénario : Charley Bowers, Ted Sears et Harold Muller.
Interprétation : Charley Bowers.

Après avoir recu accidentellement des oeufs sur la tête alors qu’il se faisait cirer les chaussures, Bricolo décide de « concocter » des oeufs plus résistants, voire incassables. Ses talents pour trouver un investisseur pour fabriquer la machine miraculeuse ne sont guère concluants. Heureusement qu’il croise sa cousine dont il est amoureux et qui lui propose un coin de la grange de son père pour mettre au point son invention. Mais quand il faudra faire la démonstration devant quelques personnalités, la catastrophe est inévitable...

Télécharger la fiche technique du film.

PDF - 51.7 ko Pour épater les poules (PDF, 51.7 ko)

Non, tu exagères ! (Now you tell one)

Réalisation : Charley Bowers.
1926, USA. Muet. Durée : 10 mn.
Scénario : Charley Bowers, Ted Sears et Harold Muller.
Interprétation : Charley Bowers.

Télécharger la fiche technique du film.

PDF - 6.8 ko Non, tu exagères ! (PDF, 6.8 ko)

L’étrange Noël de M. Jack / public : cycles 2 & 3

JPEG - 69.5 ko
L’étrange Noël de M. Jack (H. Selick - 1993)

Réalisation : Henry SELICK.
1993, Etats-Unis.
Durée : 1 heure 15 minutes.
Scénario : CarolineTHOMPSON.
Décors : Deane TAYLOR.
Directeur de la photographie : Peter KOZACHICK.
Montage : Stan WEBB.
Adaptation française : Philippe VIDECOQ, Georges COSTA.
Genre : animation (couleur).

« L’Étrange Noël raconte l’histoire de Jack Skellington : c’est le “Roi des citrouilles” de Halloween Ville », résume Tim Burton. L’histoire commence comme une comédie musicale. Les habitants de Halloween viennent de célébrer leur fête annuelle. Mais Jack, le héros du jour, se sent seul et mélancolique. Suivi de son chien, Zéro, il erre par cimetière et forêt. Pendant que l’étrange créature féminine conçue par le docteur Finkenstein, Sally, secrètement amoureuse de Jack, l’épie, bientôt rattrapée par son créateur. Jack, lui, fait une découverte accidentelle : happé dans le tronc creux d’un sapin, il pénètre dans la merveilleuse Christmas Town, colorée, gaie, lumineuse et emplie d’enfants sages. De retour à Halloween, Jack expose son projet aux habitants. Il charge trois chenapans du nom d’Am, Stram et Gram d’enlever celui qu’il nomme le « Perce-Oreilles » et décide de le remplacer la nuit de Noël. Et le docteur Finkenstein, au grand dam de Sally qui craint pour l’avenir de Jack, crée de magnifiques rennes de traîneau. Après quelques tentatives infructueuses, Am, Stram et Gram livrent le « Perce-Oreilles » à Jack. Le gros Père Noël est envoyé, illico presto, dans les pattes du redoutable Oogie Boogie, cauchemar suprême de Halloween. Et Jack, malgré une tentative de Sally d’empêcher son départ, s’envole à bord de son traîneau pour Christmas Town. Fidèle au rôle qu’il s’est attribué, le brave Jack emplit les bottes et les maisons de Christmas Town des cadeaux concoctés par les habitants de Halloween. Las ! Ils sont si effrayants que la panique s’empare de la bonne ville. La police, dûment alertée, fait donner la DCA contre le traîneau du « Père Noël ». Et la merveilleuse idée de Jack se volatilise… Pendant ce temps, le Perce-Oreilles subit les pires outrages. Sally, courageusement, tente de le secourir mais tombe à son tour dans les pattes d’Oogie. Jack, qui a repris ses esprits, arrive sur ces entrefaites. Il a pris sa décision. Noël doit avoir lieu avec le vrai Père Noël. Il empêche de justesse le massacre du Perce-Oreilles et de Sally et fait disparaître Oogie Boogie au cours d’un combat homérique. Jack renvoie le Perce-Oreilles au Pays de Noël. Et Sally, enfin libre de ses mouvements, avoue son amour à Jack…

Télécharger la fiche technique ABC Le France sur ce film.

PDF - 58.7 ko L’étrange Noël de M. Jack (PDF, 58.7 ko)

La Petite Vendeuse de Soleil / public : cycle 3

Lire la fiche

PNG - 220.6 ko
La Petite Vendeuse de Soleil (D. Diop Mambety - 1998)

Réalisation : Djibril DIOP MAMBETY.
1998, Sénégal, France, Suisse.
Durée : 45 minutes.
Scénario : Djibril DIOP MAMBETY.
Image : Jacques BESSE.
Montage : Sarah TAOUSS-MATTON.
Musique : Wasis DIOP.
Interprétation : Lisa BALERA & Taërou M’BAYE
Genre : récit initatique (couleur).

Depuis fort longtemps, la vente de journaux à la criée dans les rues de Dakar est l’apanage des garçons. Sili, douze-treize ans, une jambe ballante appareillée, quitte chaque jour sa cité Tomates pour la ville, y mendier et nourrir ainsi sa famille. Un matin, elle se fait bousculer par un jeune vendeur. Elle décide alors de cesser de mendier pour vendre, elle aussi, des journaux, car « ce qu’un garçon peut faire, une fille peut le faire aussi ».
Mais les garçons n’acceptent pas cette intrusion sur leur territoire, et menacent la fillette. Un jeune vendeur solitaire, Babou, prend sa défense. Dès ce premier jour de vente, quelqu’un achète à Sili tous ses journaux, et lui donne un gros billet. Un agent soupçonneux l’emmène à la police. Sili se justifie devant le commissaire et fait libérer une femme, elle aussi accusée de vol sans preuve. Avec son gros billet, elle achète un parasol pour sa grand-mère aveugle, et distribue la monnaie restante aux vieilles femmes et aux enfants.
Les jours suivants, Sili et Babou vendent ensemble leurs journaux, déambulant dans les rues des petites gens de Dakar. Mais la bande des vendeurs, jaloux du succès de Sili, la malmène jusqu’à lui voler sa béquille. L’amitié des deux enfants triomphe : Sili monte sur les épaules de Babou.

Télécharger la fiche technique ABC Le France sur ce film.

PDF - 74.6 ko La Petite Vendeuse de Soleil (PDF, 74.6 ko)


Télécharger la fiche du film de la base nationale d’éducation à l’image.

PDF - 36.3 ko La Petite Vendeuse de Soleil (PDF, 36.3 ko)

Contes chinois / public : maternelle et cycle 2

Les Têtards à la recherche de leur maman

JPEG - 9.9 ko
Les Têtards à la recherche de leur maman - T. Wei, Chine, 1980)

Réalisation : Te Wei.
1980, Chine. Durée : 15 mn. Animation, version française.
Directeur artistique : Qian Jiajun.
Dessins personnages : Hu Jinqing.
Animation : Tang Cheng, Yan Dingxian, Dai Tielang, Lin Wenxiao, Pu Jiaxiang, Yang Suying…
Photographie : Duan Xiaoxuan, You Yong, Wang Shirong.
Décors : Zhang Shaoru, Fang Pengnian.
Musique : Wu Yingju.

Au fond d’un paisible étang viennent de naître des dizaines de petits têtards qui partent à la recherche de leur mère-grenouille. Chemin faisant, ils rencontrent successivement des poussins, des crevettes, des poissons d’or, un crabe, des tortues et même un poisson-chat un peu bougon. Au fur et à mesure, ils dressent enfin le portrait robot de leur maman : « Elle a de grands yeux, un ventre blanc et quatre pattes »…Mais eux constatent qu’ils ne se reconnaissent pas dans cette description. Et pourtant « les enfants ressemblent à leurs parents » leur répète-t-on ! « Tel père, tel fils » (en chinois : « You qifu biyou qizi »).


L’épouvantail

JPEG - 12.1 ko
L’épouvantail - H. Jinqing, Chine, 1985)

Réalisation : Hu Jinqing.
1981, Chine. Durée : 10 mn. Animation, sans paroles.
Dessins (personnages) : Hu Jinqing.
Animation : Wu Yunchu, Wang Ronhzhen, Xu Jianping, Mu Duo.
Photographie : Chai Lianfang.
Musique : Wu Yingju.

Au bord de son étang, un brave éleveur de poissons essaie de se protéger de la gourmandise de deux pélicans à la fois effrontés et gloutons, qui pillent sans vergogne le fruit de son travail. Il fabrique un épouvantail, dont se moquent rapidement les deux volatiles. Il se déguisera alors lui-même en épouvantail pour capturer les deux oiseaux repus, devenus peu méfiants. « Tel est pris qui croyait prendre. » La Fontaine (Le Rat et l’huître) « Patience et longueur de temps, Font plus que force ni que rage. » La Fontaine (Le Lion et le rat / La Colombe et la fourmi).

Les Singes qui veulent attraper la lune

JPEG - 5.7 ko
Les Singes qui veulent attraper la lune - Z. Kejin, Chine, 1981)

Réalisation : Zhou Keqin.
1981, Chine. Durée : 10 mn. Animation, sans paroles.
Direction artistique : Ah Da.
Animation : Sun Nengzi, Xu Xiaoming, Zhu Shuqin.
Photographie : Jiang Youyi.
Musique : Wu Yingju.

Par une belle nuit claire, un groupe de singes essaie d’attraper la lune. Après avoir décidé de grimper les uns sur les autres, ils constatent qu’ils ne pourront pas l’atteindre si facilement. C’est alors que l’un d’eux, voyant l’astre de la nuit se refléter dans une mare, persuade ses amis de la capturer à la surface de l’eau. Mais la lune sera toujours la lune, inaccessible et rassurante, toujours accrochée au ciel.
« Les singes pêchent la lune dans l’étang, mais ne prennent rien. » (proverbe chinois)
« Quand le sage montre la lune, l’imbécile regarde le doigt. » (proverbe indien).

Les Trois Moines

JPEG - 11.3 ko
Les Trois Moines - A. Da, T. Wei, Chine, 1980)

Réalisation : Ah Da, Te Wei.
1980, Chine. Durée : 20 mn. Animation, sans paroles.
Dessins (personnages) : Han Yu.
Animation : Ma Kexuan, Fan Madi, Zhuang Minjin, Xu Xuande, Qin Baoyi.
Photographie : You Yong.
Décors : Chen Nianxi.
Musique : Jin Fuzai.

Mise en image très simple, mais très drôle, de ce proverbe chinois ancien traditionnel :
« Un moine seul porte deux seaux, deux moines ne portent plus qu’un seau et quand ils sont trois, ils manquent d’eau ». Un dessin animé de type « classique » à la gouache (et à l’aquarelle) réalisé à partir de peintures de l’artiste contemporain Han Yu. Une fable curieuse, sans paroles, qui mêle trouvailles visuelles et musiques bouddhiques sacrées. Une incitation à écouter l’autre en mettant de côté tout égoïsme stupide. Même si « charité bien ordonnée commence par soi-même », finalement « l’union fait la force », autrement dit en Chine : « Lorsqu’un troupeau de moutons est uni, le loup n’ose l’attaquer ».

Impression de montagne et d’eau

JPEG - 8.5 ko
Impression de montagne et d’eau - T. Wei, Chine, 1988)

Réalisation : Te Wei, avec le concours de Yan Schanchun et Ma Kexuan.
1988, Chine. Durée : 19 mn. Animation, sans paroles.
Scénario : Wang Shuchen.
Dessins (personnages) : Wu Shanming.
Technique du lavis animé : Duan Xiaoxuan.
Animation : Sun Zongqing, Yao Xin, Lu Chengfa, Xu Jian-guo, Jin Zhongxiang.
Photographie : Duan Xiaoxuan, Lou Ying.Musique : Jin Fuzai.

Pour le remercier de lui avoir porté secours sur le chemin vers son village dans la montagne, un musicien très âgé initie un tout jeune garçon à son art de la cithare. Une profonde amitié naît entre eux, jusqu’au jour où le vieil homme, après lui avoir fait don de son propre instrument de musique, s’évanouit dans les brumes du paysage … À jamais ? Une œuvre élégante, paisible et sereine, où se marient subtilement la musique traditionnelle (cithare et orgue à bouche) et la peinture raffinée, dite « Montagne et eau ». Un véritable panorama de la culture chinoise élaboré selon la technique du « lavis animé », à l’encre de Chine et à l’aquarelle, mis au point par Te Wei lui-même en 1960 avec Les Têtards à la recherche de leur maman.

« Mieux vaut transmettre un art à son fils, que de lui léguer mille pièces d’or. »

Le calendrier des prévisionnements et des projections

Télécharger le calendrier 2011-2012.

Word - 46.5 ko (Word, 46.5 ko)

Septembre - octobre 2011 / Cinq Burlesques américains

- séance de prévisionnement réservée aux enseignants (cinéma Primavera) : mercredi 21 septembre 2011 à 9 heures,
- séances élèves cycles 2 & 3 (9 heures) : du 3 au 7 octobre 2011 (cinéma Primavera) / du 10 au 14 octobre 2011 (cinéma La Fontaine).

Janvier - février 2012 / L’étrange Noël de M. Jack

- séance de prévisionnement réservée aux enseignants (cinéma La Fontaine) : mercredi 11 janvier 2012 à 9 heures,
- séances élèves cycles 2 & 3 (9 heures) : du 23 au 27 janvier 2012 (cinéma La Fontaine) / du 30 janvier au 3 février 2012 (cinéma Primavera).

Mars - avril 2012 / La Petite Vendeuse de Soleil - Contes chinois

- séances de prévisionnement réservées aux enseignants : mercredi 14 mars 2012 à 9 heures (La Petite Vendeuse de Soleil / cinéma La Fontaine) et à 14 heures 30 (Contes chinois / cinéma Primavera).
- séances élèves (9 heures) :

26 au 30 mars 2012 (La Petite Vendeuse de Soleil / élèves du cycle 3 / cinéma La Fontaine) - (Contes chinois / élèves des cycles 1 & 2 / cinéma Primavera)

2 au 6 avril 2012 (La Petite Vendeuse de Soleil / élèves du cycle 3 / cinéma Primavera) - (Contes chinois / élèves des cycles 1 & 2 / cinéma La Fontaine).

Quelques pistes pédagogiques

Cinq burlesques américains

Word - 66.5 ko Pistes pédagogiques programme burlesque (Word, 66.5 ko)


Word - 61 ko Burlesques : Eléments programmation arts visuels (Word, 61 ko)


Excel - 49 ko Burlesques : Eléments programmation maîtrise de la langue cycle 2 (Excel, 49 ko)


Excel - 86 ko Burlesques : Eléments programmation maîtrise de la langue cycle 3 (Excel, 86 ko)

La Petite vendeuse de soleil (cycle 3)

Word - 177.5 ko Pistes pédagogiques « La Petite vendeuse de soleil » (Word, 177.5 ko)

Contes chinois (cycles 1 & 2)

PDF - 423.3 ko Pistes pédagogiques « Contes chinois » (cycles 1 & 2) (PDF, 423.3 ko)

JPEG - 120.9 ko

Des productions réalisées dans les classes au cours de l’année

Flash Video - 7.3 Mo « Les monstres qui veulent attraper la lune » (CP-CE1 / école Internationale Jules Verne) (Flash Video, 7.3 Mo)

Lire également le compte rendu de la réunion du 20 juin 2012

Les classes engagées dans le projet

La sélection de films proposée en 2011/2012 s’adresse, cette année, aux élèves des trois cycles de l’école.

Salle de cinéma La Fontaine

école le Nid de Cocody La Pépinière des Deux Plateaux La Farandole Internationale
MS A / A. Assamoi (31)

MS B / C. N’Cho (30)

GS B / N. Brou (25)

CP D / H. Tendjou (19)

CE2 B / F. Akosso (26)

CE2 C / A. Adei (26)

CM1 C / E. Kouamé (28)

MS A / A. Koné (27)

MS B / Y. Marty (28)

MS C / G. N’Guessan (23)

MS D / A. Traoré (28)

GS A / M. Diop (30)

GS B / C. Lasme (34)

GS C / J. Ballet (33)

GS D / A. Adeba (35)

CE1 A / M. Gande (28)

CE1 B / J. Kotchy (27)

CE1 C / M. Grah (28)

CE1 D / G. Mabo (28)

CE1 E / A. Ouattara (27)

CE2 B / S. Da Costa (26)

CE2 E / E. Brou (28)

CM1 B / J. Kouadio (33)

CM1 D / M. Fortez (27)

CM2 D / M. Dadie ()

GS / K. Tode (27)

CP / I. Kouakou (20)

CE1 / F. Popi (19)

CE2 / J. Oguidi (28)

Jacques Prévert Jules Verne
CM2 / S. Akanni (24) MS / M.-O. Modah (21)

GS / D. Goua (25)

CP / F. Konaté (23)

CE1 / V. Oka (28)

Salle de cinéma Primavera

Cours Sévigné Groupe scolaire Paul Langevin Cours Lamartine
GS R / L. Cappon (30)

GS J / K. Biensan (30)

CP V / M. Koutoua (25)

CE1 J / M. Doue (25)

CE2 J / S. Dacruz (28)

CM2 V / E. Carré (25)

CM2 / D. Chaker (25)

CM2 / L. Vareille (25)

GS B / G. Coutant (25)

CE1A / M. Bambara (21)

CM1A / S. Compaore (22)

CM1B / M. Tapily (19)

CM2B / D. Yao (24)