Inspection des écoles françaises d’Afrique occidentale

Accueil / Projets / Archives des projets / Les Rencontres cinéma / Les Rencontres Cinéma 2009

Les Rencontres Cinéma 2009

Depuis le début de l’année scolaire, les classes engagées dans le projet ont adapté à l’écran une œuvre de la littérature de jeunesse. Suite à l’écriture du scénario, les élèves ont découvert les phases du tournage et du montage avec l’aide de professionnels du cinéma. La 2ème édition des Rencontres cinéma s’est tenue dans 9 villes de la zone Afrique Occidentale du 2 au 26 juin 2009 !

Sommaire
Le projet
Le règlement des Rencontres Cinéma 2008/2009
Les prix décernés par le Jury des Rencontres Cinéma
Quelques impressions après tournage... (CM2C lycée Mermoz Dakar)
Une interview réalisée à Bobo-Dioulasso (document sonore)


Le projet

JPEG - 174.4 ko

Chaque classe engagée dans le projet a réalisé un court métrage, d’une durée maximum de dix minutes, générique compris, à partir d’un album de la littérature de jeunesse étudié en classe. Voir ci-dessous le règlement du projet.

Ces courts métrages, qui ont été réalisés avec l’appui de professionnels tels des scénaristes, des réalisateurs ou des monteurs, ont été projetés lors des Rencontres Cinéma organisées dans toute la zone Afrique Maniement de la caméra à NouakchottOccidentale entre le 2 et le 26 juin 2009.

Pour Dakar, les dates retenues étaient celles des mardi 2 et mercredi 3 juin 2009 au théâtre de verdure de l’Institut français Léopold Sedar Senghor. Des informations sur le déroulement de ces deux soirées ont été insérées dans le programme des mois de mai et juin de l’Institut français.

Les enseignants qui se sont engagés dans le projet ont été retenus en priorité pour le stage Réalisation d’un court-métrage qui s’est déroulé à Dakar du 6 au 10 octobre 2008.

Le règlement des Rencontres Cinéma 2008/2009

Règlement

Word - 28.5 ko Règlement des Rencontres Cinéma 2008/2009 (Word, 28.5 ko)

Calendrier

Word - 37.5 ko Calendrier des Rencontres Cinéma 2008/2009 (Word, 37.5 ko)

Les prix décernés par le Jury des Rencontres Cinéma

Cliquer sur l’image de chaque film pour l’agrandir.

PRIX DU MEILLEUR FILM
JPEG - 35.9 ko

Du rouge derrière le verrou

Classe de CM2 de Éric Thiry. École André Malraux, Bobo-Dioulasso. Appui à la réalisation et au montage : Patrick Martinet

PRIX SPÉCIAL DU JURY
JPEG - 38.3 ko

Demain la révolution

Classe de CM2 de Dominique Mourgues. Lycée Jean Mermoz, Dakar. Appui des professionnels : Mansour Sall (caméraman), Laurence Gavron (réalisatrice)

PRIX DE LA CRÉATION ARTISTIQUE
JPEG - 36.2 ko

Le retour à la terre

Classe de CM2C de Marie-France Arrio. Lycée Jean Mermoz, Dakar. Appui lors du tournage et du montage : Fabakary (caméraman), Damel (monteur), Loguiss Production

PRIX DE LA CRÉATION ARTISTIQUE
JPEG - 19.8 ko

Silence

Classe de CM2 jaune de Marthe Woegan. Institution Sainte Jeanne d’Arc, Dakar. Appui pour la réalisation : Marie Ka.

PRIX DU MEILLEUR SCÉNARIO
JPEG - 27.6 ko

Fers à repasser

Classe de collège de Céline Huillery. École André Malraux, Bobo-Dioulasso. Appui à la réalisation, au son et au montage : Christine Dowmont.

PRIX DE LA MISE EN SCÈNE
JPEG - 54.7 ko

Ali Baba et les quarante rappeurs

Classe de CE2B de Jim Zesiger. Lycée Liberté, Bamako. Appui à la réalisation et au montage : Olivier Sabre.

PRIX D’INTERPRÉTATION COLLECTIVE

JPEG - 16.7 ko

ça va aimer les maths !

Classe de CM1/CM2 de Viviane Héreau. École du Dr Guillet, Thiès. Appui à la réalisation : Massaer Dieng.

PRIX D’INTERPRÉTATION MASCULINE
JPEG - 19.9 ko

Amadou SECK

dans Kamo, l’idée du siècle

Classe de CM2 rouge de Laure Fournier. Lycée Théodore Monod, Nouakchott. Appui de la Maison des Cinéastes de Nouakchott, en particulier, Abderrahmane Ahmed Salem, Thomas Studler, Salem Ould Dendou, Moctar Ould Brahim, Ahmedou Ould El Hacene.

PRIX D’INTERPRÉTATION FÉMININE

JPEG - 22.4 ko

Bakira SOUARÉ

dans Demain la révolution

Classe de CM2 de Dominique Mourgues. Lycée Jean Mermoz, Dakar. Appui des professionnels : Mansour Sall (caméraman), Laurence Gavron (réalisatrice)

PRIX DU MEILLEUR SON
JPEG - 25.3 ko

Le grand sommeil

Classe de CM2A de Eric Caron. Lycée Liberté, Bamako. Appui à la réalisation et au montage : Madani Touré

PRIX DES MEILLEURS COSTUMES
JPEG - 27.3 ko

Lou, le petit jazzman

Classe de CE2B de Julien Jehl. Lycée Albert Camus, Conakry. Appui à la réalisation et au montage : Stéphane Gueye.

PRIX SPÉCIAL RENCONTRES CINÉMA
JPEG - 41.4 ko

Personne n’est parfait

Classe de CM1 de Yasmina Sekrane. École franco-sénégalaise de Fann, Dakar. Appui à la réalisation : Amadou Thior.

PRIX SPÉCIAL RENCONTRES CINÉMA

JPEG - 34.4 ko

La maison des génies

Classe de CM1/CM2 vert de Anne Dumesnil. Lycée Théodore Monod, Nouakchott. Appui de la Maison des Cinéastes de Nouakchott, en particulier, Abderrahmane Ahmed Salem, Thomas Studler, Salem Ould Dendou, Moctar Ould Brahim, Ahmedou Ould El Hacene.

PRIX SPÉCIAL RENCONTRES CINÉMA
JPEG - 20.6 ko

Il était une fois...

Classe de CE2 rouge de Chantal Simorre. Lycée Théodore Monod, Nouakchott. Appui de la Maison des Cinéastes de Nouakchott, en particulier, Abderrahmane Ahmed Salem, Thomas Studler, Salem Ould Dendou, Moctar Ould Brahim, Ahmedou Ould El Hacene.

PRIX SPÉCIAL RENCONTRES CINÉMA

JPEG - 24.7 ko

La khaïma d’en face

Classe de CM2 jaune de Stéphane Moreau. Lycée Théodore Monod, Nouakchott. Appui de la Maison des Cinéastes de Nouakchott, en particulier, Abderrahmane Ahmed Salem, Thomas Studler, Salem Ould Dendou, Moctar Ould Brahim, Ahmedou Ould El Hacene.

PRIX SPÉCIAL RENCONTRES CINÉMA
JPEG - 29.9 ko

Araoudja, l’enfant sauvage

Classe de CE1/CE2 de Johanna Franzaroli. École Saint-Exupéry, Saint-Louis. Appui lors de la réalisation et du montage : Marie-Louise Sarr. Son : Demba.

PRIX SPÉCIAL RENCONTRES CINÉMA

JPEG - 31.7 ko

Le Joker du CM2

Classe de CM2A de Nicole Lallement. Lycée Albert Camus, Conakry. Appui à la réalisation et au montage : Stéphane Gueye

PRIX SPÉCIAL RENCONTRES CINÉMA
JPEG - 31.3 ko

Marguerite a disparu

Classe de CE2C de Marie-Laure Ferré. Lycée Saint-Exupéry, Ouagadougou. Appui de Maïmouna Ndiaye (actrice, réalisatrice), Paraté Yaméogo (caméraman), Julien Ferré (monteur) et Jules Moanga (musicien, compositeur, interprète).

PRIX SPÉCIAL RENCONTRES CINÉMA

JPEG - 26.1 ko

Les petits buveurs d’encre bleue

Classe de CE2B de Magali Pray. Lycée Saint-Exupéry, Ouagadougou. Appui de Maïmouna Ndiaye (actrice, réalisatrice), Paraté Yaméogo (caméraman), Julien Ferré (monteur) et Jules Moanga (musicien, compositeur, interprète).

PRIX SPÉCIAL RENCONTRES CINÉMA
JPEG - 38.3 ko

Le Père-Noël des sables

Classe de CM2B de Alain Giry. Lycée La Fontaine, Niamey. Appui de Jacques Harangé (réalisateur, infographe).

Quelques impressions après tournage...

Au CM2C du lycée Mermoz de Dakar, nous venons de terminer le tournage de notre court-métrage. Toute la classe avait un rôle à tenir sur le plateau comme technicien ou comme acteur. Voilà quelque unes de nos impressions après ce tournage.

CM2C - Mermoz (Dakar)Moi j’étais caméraman. Il y avait bon nombre de choses difficiles dans ce métier, par exemple suivre l’acteur avec la caméra, parfois aussi filmer des scènes en vue aérienne ; il fallait aussi faire attention aux hors champs. Mais j’aimais cette difficulté : c’était ce qui m’avait poussé à choisir ce métier. (Raphaël)

Moi j’étais scripte. Ce métier consistait à écrire les numéros des scènes, puis mettre des commentaires si ça n’allait pas. Si c’était bon, on pouvait passer à une autre scène. Ce métier n’est pas facile car il faut toujours suivre et écouter les conseils des autres. (Sabrina)

Moi j’étais assistante du metteur en scène. Je faisais le clap au début de chaque scène et chaque plan. En faisant ce tournage, j’ai aimé qu’on soit tous ensemble, entre amis. On s’encourageait, on se donnait des conseils, on se consolait : un vrai travail d’équipe ! (Leïla)

Moi j’étais actrice. En faisant ce métier, j’ai appris qu’être acteur, ce n’est pas apprendre un texte et le réciter. Être acteur, c’est jouer son texte, montrer les expressions du personnage qu’on est en train de jouer, c’est rentrer dans la peau de ce personnage. Je trouve que c’est ça le plus difficile dans le rôle d’acteur. (Salomé)

Moi j’étais acteur. Et je sais maintenant que pour cela, il faut se donner à fond et refaire jusqu’à ce que ce soit parfait et que ça fasse rire les spectateurs. (Brian)

Une interview réalisée à Bobo-Dioulasso

Le preneur de son (Bobo-Dioulasso)A l’école André Malraux de Bobo-Dioulasso, les CM1 journalistes ont interviewé les CM2 cinéastes...

MP3 - 6.2 Mo Interview des CM2 cinéastes de Bobo-Dioulasso (MP3, 6.2 Mo)