Inspection des écoles françaises d’Afrique occidentale

Accueil / Projets / Parcours cinéma / Archive des parcours cinéma / Le Parcours cinéma 2010/2011 / Le Parcours cinéma 2010/2011 à Abidjan

Le Parcours cinéma 2010/2011 à Abidjan

Cette deuxième édition en Côte d’Ivoire permet aux élèves des cycles 2 & 3 de découvrir, à partir du mois d’octobre 2010, dans les salles de cinéma partenaires, trois œuvres cinématographiques d’époques et de genres différents et de travailler autour de ces films dans les domaines de la maîtrise de la langue et des arts visuels. Plusieurs courts métrages sont également proposés aux élèves de la trentaine de classes qui participe au projet.

Sommaire

- Le choix des œuvres cinématographiques
- La programmation retenue dans le cadre du Parcours cinéma 2010/2011
- Le calendrier des prévisionnements et des projections
- Quelques pistes pédagogiques
- Les classes engagées dans le projet

Le choix des œuvres cinématographiques

C’est une commission réunie à Abidjan le 16 juin 2010 qui, à partir de critères retenus collectivement (genre, époque, origine, long ou court métrage, lien avec une œuvre littéraire, public, etc.), a fait porter son choix sur plusieurs œuvres cinématographiques autour desquelles est construit le parcours cinéma 2010/2011.

Lire le compte-rendu de cette réunion.

PDF - 133.6 ko (PDF, 133.6 ko)

Les films proposés cette année ont été choisis dans le catalogue national d’Ecole et cinéma et dans celui du Ministère des Affaires Étrangères.

Télécharger la liste des films école et cinéma 2010/2011.

Excel - 48 ko (Excel, 48 ko)

La programmation retenue dans le cadre du Parcours cinéma 2010/2011

- Jour de fête

JPEG - 49.5 ko
Jour de fête (J. Tati - 1949)

Réalisation : Jacques TATI.
1949, France. Durée : 1 heure 18 minutes.
Scénario et dialogues : Jacques TATI, Henri MARQUET et René WHEELER. Musique : Jean YATOVE.
Interprétation : Jacques TATI, Paul FRANKEUR, Guy DECOMBLE, Santa RELLI, Jacques BEAUVAIS.
Genre : burlesque (couleur).

A Follainville, on prépare la fête au village. François, le facteur rural, n’est pas le dernier à donner un coup de main à qui en a besoin. Enfin, la fête est prête. Il y a un cinéma qui projette un documentaire sur la poste en Amérique. François découvre avec stupéfaction combien, grâce à des hélicoptères, la distribution du courrier est rapide. « Tu n’en ferais pas autant », lui dit-on. Piqué au jeu, François se lance dans la plus acrobatique distribution de courrier de mémoire de Follainvillois.

Télécharger la fiche technique ABC Le France sur ce film.

PDF - 90.2 ko (PDF, 90.2 ko)

- Jiburo

JPEG - 79.6 ko
Jiburo (L. Jeong-hyang - 2002)

Réalisation : Lee JEONG-YANG.
2002, Corée du Sud.
Durée : 1 heure 27 minutes.
Scénario : Lee JEONG-YANG.
Musique : Kim DAE-HONG, Kim YANG-HEE.
Interprétation : Kim EUL-BOON (la grand-mère), Yoo SEUNG-HO (Sang-Woo, l’enfant), Dong YOHEE (la mère de Sang-woo), Min KYUNG-HYUNG (Cheol-yee, le jeune garçon), Yim EUN-KYUNG (Hae-yeon, la fillette).
Genre : comédie dramatique (couleur).

Le temps de retrouver du travail, une jeune mère, installée à Séoul et élevant seule son enfant, Sang-woo, le confie à sa grand-mère, qui vit dans une campagne reculée, coupée de tout, en pleine montagne. Très mécontent de cette décision, l’enfant, qui ne connaît pas sa grand-mère, une vieille femme voûtée, muette, qui s’exprime par gestes, témoigne en toutes circonstances de sa mauvaise humeur, alors que la grand-mère refuse toute relation d’autorité face à son incorrection récurrente, et se montre patiente et compréhensive. Il se réfugie dans son univers qui, outre sa nourriture apportée par sa mère, est composé pour l’essentiel de ses jeux et de sa console vidéo portable. Lorsque les piles de son jeu sont usées, il se rend seul au village voisin pour en trouver, sans succès. Ayant perdu son chemin, il est raccompagné en vélo par un vieux paysan qui lui vient en aide. Refusant l’amitié du garçon du village voisin, Cheol-yee, Sang-woo changera d’attitude quand il verra qu’il a pour ami une jeune fille, Hae-yeon, faisant tout désormais pour attirer l’attention de cette dernière. Accompagnant sa grand-mère au marché de la ville voisine, il découvre ses maigres moyens de subsistance (la vente des produits de son jardin) mais la laisse rentrer seule, préférant la complicité du garçon et de la fillette. Jouant des mauvais tours au garçon, en lui faisant croire qu’une vache enragée le poursuit, il sera heureux de compter sur lui pour écarter le danger lorsque l’animal sera à ses trousses. Il changera d’attitude à son égard, découvrant que les autres peuvent lui être utiles et ne sont pas seulement les jouets de ses amusements personnels. Lorsque la grand-mère tend à Sang-woo une enveloppe timbrée à son adresse en lui demandant de lui apprendre à écrire quelques formules types (« Je suis malade », « Tu me manques »), l’enfant découvre la valeur et la signification du besoin de l’autre et du lien affectif. Au moment de la séparation, lorsque la mère revient chercher son enfant, le message offert en cadeau par Sang-woo à la grand-mère sur ses cartes de super héros qu’il ne ramène pas avec lui (« Tu me manques »), vaut à la fois pour elle par rapport à lui (un « modèle » de lettre à son usage, son sentiment envers son petit-fils) mais aussi pour lui par rapport à sa grand-mère, sous la forme d’un aveu implicite. La grand-mère rentre seule chez elle, découvrant en chemin les cartes laissées par Sang-woo, avant de retrouver sa maison au sommet de la colline.

Télécharger une fiche technique sur ce film.

PDF - 214.9 ko (PDF, 214.9 ko)

- L’étrange Noël de M. Jack

JPEG - 69.5 ko
L’étrange Noël de M. Jack (H. Selick - 1993)

Réalisation : Henry SELICK.
1993, Etats-Unis.
Durée : 1 heure 15 minutes.
Scénario : CarolineTHOMPSON.
Décors : Deane TAYLOR.
Directeur de la photographie : Peter KOZACHICK.
Montage : Stan WEBB.
Adaptation française : Philippe VIDECOQ, Georges COSTA.
Genre : animation (couleur).

« L’Étrange Noël raconte l’histoire de Jack Skellington : c’est le “Roi des citrouilles” de Halloween Ville », résume Tim Burton. L’histoire commence comme une comédie musicale. Les habitants de Halloween viennent de célébrer leur fête annuelle. Mais Jack, le héros du jour, se sent seul et mélancolique. Suivi de son chien, Zéro, il erre par cimetière et forêt. Pendant que l’étrange créature féminine conçue par le docteur Finkenstein, Sally, secrètement amoureuse de Jack, l’épie, bientôt rattrapée par son créateur. Jack, lui, fait une découverte accidentelle : happé dans le tronc creux d’un sapin, il pénètre dans la merveilleuse Christmas Town, colorée, gaie, lumineuse et emplie d’enfants sages. De retour à Halloween, Jack expose son projet aux habitants. Il charge trois chenapans du nom d’Am, Stram et Gram d’enlever celui qu’il nomme le « Perce-Oreilles » et décide de le remplacer la nuit de Noël. Et le docteur Finkenstein, au grand dam de Sally qui craint pour l’avenir de Jack, crée de magnifiques rennes de traîneau. Après quelques tentatives infructueuses, Am, Stram et Gram livrent le « Perce-Oreilles » à Jack. Le gros Père Noël est envoyé, illico presto, dans les pattes du redoutable Oogie Boogie, cauchemar suprême de Halloween. Et Jack, malgré une tentative de Sally d’empêcher son départ, s’envole à bord de son traîneau pour Christmas Town. Fidèle au rôle qu’il s’est attribué, le brave Jack emplit les bottes et les maisons de Christmas Town des cadeaux concoctés par les habitants de Halloween. Las ! Ils sont si effrayants que la panique s’empare de la bonne ville. La police, dûment alertée, fait donner la DCA contre le traîneau du « Père Noël ». Et la merveilleuse idée de Jack se volatilise… Pendant ce temps, le Perce-Oreilles subit les pires outrages. Sally, courageusement, tente de le secourir mais tombe à son tour dans les pattes d’Oogie. Jack, qui a repris ses esprits, arrive sur ces entrefaites. Il a pris sa décision. Noël doit avoir lieu avec le vrai Père Noël. Il empêche de justesse le massacre du Perce-Oreilles et de Sally et fait disparaître Oogie Boogie au cours d’un combat homérique. Jack renvoie le Perce-Oreilles au Pays de Noël. Et Sally, enfin libre de ses mouvements, avoue son amour à Jack…

Télécharger la fiche technique ABC Le France sur ce film.

PDF - 58.7 ko L’étrange Noël de M. Jack (PDF, 58.7 ko)

- Courts de récré

Une sélection de 9 films, composée de six animations et de trois fictions mêlant drôlerie, humour, poésie, merveilleux et réflexions plus graves sur la différence, les rapports humains, ou bien encore l’altérité.
Durée totale : 1 heure 19 minutes.
Support : DVD

1. Les crayons - Didier Barcelo - Animation 3 mn -
2. Le manie-tout - Georges Le Piouffle - Fiction, 16 mn
3. Poteline - Chloé Miller - Animation 4 mn
4. Fond de teint - Marie-Louise Mendy - Fiction 10 mn
5. Marottes - Benoît Razy - Animation 14 mn
6. Imago - Cédric Babouche - Animation 12 mn
7. Clik Clak - Thomas Wagner, Victor-Emmanuel Moulin, Aurélie Fréchinos - Animation 6 mn
8. Bouts en train - Emilie Sengelin - Animation 4 mn
9. 00 h 17 - Xavier de Chouden - Fiction 10 mn

Plus d’informations sur cette sélection de courts métrages ICI.

- Résolument animés
Coffret « Résolument animés »
Une sélection d’une soixantaine de courts métrages français d’animation.
Support : 6 DVD

1. Du court au long
2. Enfantillages
3. Ah ! l’amour...
4. Animations citoyennes
5. Entre chiens et loups
6. On n’est pas des machines

Un de ces courts métrages, tirés des DVD Courts de récré et Résolument animés , est projeté avant chaque long métrage au programme cette année. Des DVD, qui nous ont été adressés par le Bureau Audiovisuel Educatif du ministère des Affaires étrangères, ont être remis aux classes engagées dans le projet.

Le calendrier des prévisionnements et des projections

Septembre - octobre 2010 / Jour de fête

- séance de prévisionnement réservée aux enseignants (cinéma Primavera) : mercredi 22 septembre 2009,

- séances élèves (9 heures) : du 4 au 15 octobre 2010.

4 au 8 octobre

Word - 47.5 ko Planning des projections au cinéma Primavera (Word, 47.5 ko)

11 au 15 octobre

Word - 50 ko Planning des projections au cinéma La Fontaine (Word, 50 ko)

Janvier 2011 / Jiburo

- séance de prévisionnement réservée aux enseignants (cinéma La Fontaine) : mercredi 5 janvier 2011,

- séances élèves (9 heures) : du 17 au 28 janvier 2011.

17 au 21 janvier Planning des projections au cinéma La Fontaine
24 au 28 janvier Planning des projections au cinéma Primavera

Mars - avril 2011 / L’étrange Noël de M. Jack

- séance de prévisionnement réservée aux enseignants (cinéma Primavera) : mercredi 16 mars 2011,

- séances élèves (9 heures) : du 28 mars au 8 avril 2011.

28 mars au 1er avril Planning des projections au cinéma Primavera
4 au 8 avril Planning des projections au cinéma La Fontaine

Quelques pistes pédagogiques

Longs métrages

PDF - 69.9 ko Jour de fête (PDF, 69.9 ko)



Courts métrages

PDF - 678.9 ko Les crayons (PDF, 678.9 ko)


Les classes engagées dans le projet

JPEG - 120.9 ko

La sélection de films proposée en 2010/2011 s’adresse, comme l’an passé, aux élèves de cycle 2 et de cycle 3.

Salle de cinéma La Fontaine

  • école le Nid de Cocody
    - CE2A (33 élèves) - Classe de Sophie DANHO
    - CE2B (31 élèves) - Classe de Florence AKOSSO
    - CE2C (30 élèves) - Classe de Ahmed ADEI
  • La Pépinière des Deux Plateaux
    - CE1A (33 élèves) - Classe de Marthe GANDE
    - CE1B (31 élèves) - Classe de Joséphine KOTCHY
    - CE1C (33 élèves) - Classe de Michèle GRAH
    - CE1D (32 élèves) - Classe de Gisèle MABO
    - CE1E (32 élèves) - Classe de Affoussiata OUATTARA
    - CE2C (31 élèves) - Classe de Fatou TOURE
    - CE2E (31 élèves) - Classe de Edith BROU
    - CM1B (31 élèves) - Classe de Julienne KOUADIO
    - CM1E (30 élèves) - Classe de Alice COULIBALY
    - CM2D (33 élèves) - Classe de Mathilde DADIE
  • La Farandole Internationale
    - CE2A (23 élèves) - Classe de Marie-Jeanne OGUIDI
    - CE2B (22 élèves) - Classe de Oumou COULIBALY
    - CM2 (33 élèves) - Classe de Anne-Marie KOUADIO
  • Jacques Prévert
    - CP (24 élèves) - Classe de Marie-Hélène RICHARD
    - CE2 (24 élèves) - Classe de Elisabeth BIDAN
    - CM1 (21 élèves) - Classe de Nathalie VOZY
  • Jules Verne
    - CE2 (24 élèves) - Classe de Céline EKPONON

Salle de cinéma Primavera

  • Cours Sévigné
    - CP vert (28 élèves) - Classe de Martine KOUTOUA
    - CP jaune (28 élèves) - Classe de Nadouba KONE
    - CP rouge (24 élèves) - Classe de Fanta TRE
    - CE2 jaune (25 élèves) - Classe de Sandrine DACRUZ
    - CE2 bleu (25 élèves) - Classe de Clotilde ENOH
    - CE2 rouge (27 élèves) - Classe de Elodie GUIGUES
    - CM2 rouge (24 élèves) - Classe de Erwan CARRE
  • Groupe scolaire Paul Langevin
    - CE2 bleu (25 élèves) - Classe de Patricia LOUISY
    - CE2 vert (25 élèves) - Classe de Louis Marc HONORINE
    - CM1 bleu (27 élèves) - Classe de Intissar DALQUIER
    - CM1 vert (27 élèves) - Classe de Jen Pol CAMUS
  • Cours Lamartine
    - CPA (20 élèves) - Classe de Mariam DIAWARA
    - CE2B (20 élèves) - Classe de Gisèle OUATTARA
    - CM2B (26 élèves) - Classe de Delphine YAO